Qu'est-ce que l'indice d'opacité financière ?

L'indice d'opacité financière 2018, Financial Secrecy Index 2018 (FSI) en anglais, se focalise sur 112 juridictions, y compris certaines qui ne sont généralement pas considérées comme des paradis fiscaux, comme la Chine, la France, l'Allemagne et le Japon.

Les juridictions opaques mettent en place des lois et des systèmes qui garantissent le secret juridique et financier à des gens dans un territoire autre que chez eux. Notre indice montre qu'il n'y a pas de ligne de démarcation claire entre ces « juridictions opaques » (ou paradis fiscaux) et les autres. Il en existe toute une gamme sur un large spectre.

L'indice FSI combine deux types de mesure, l'une qualitative et l'autre quantitative.

La mesure qualitative examine, entre autres, les législations et les réglementations d'une juridiction donnée, y compris ses traités internationaux, pour en évaluer la qualité du secret qu'elle offre. On lui attribue alors un score d'opacité (secrecy score): plus son score est élevé, plus la juridiction est opaque.

La seconde mesure est quantitative et associe une pondération à la juridiction en fonction de sa taille et de son importance globale sur les marchés financiers mondiaux offshore.

Pour plus de précisions sur la pondération, cliquez ici. Notre méthodologie détaillée est accessible ici. Pour connaître le détail de comment nous calculons chaque indicateur d'opacité, cliquez ici.

Des rapports dédiés pour chaque pays

Chaque juridiction est également associée à deux rapports distincts.

Le premier est un rapport national qui donne une vue d'ensemble de la juridiction concernée, en soulignant ses caractéristiques les plus importantes du point de vue du degré secret qu'elle offre. Pour chacun des territoires les plus importants, nous avons également rédigé des rapports spéciaux détaillés sur l'historique politique de leur transformation en un centre financier offshore. Voir la liste de tous les rapports nationaux.

Le second est un rapport relatif aux banques de données (database report). Ce type de rapport vient en complément des rapports nationaux et a été conçu pour les besoins de recherches détaillées. Elles recensent pour chaque juridiction un éventail beaucoup plus complet de variables et de données collectées, accompagnées de sources et de références fouillées, à savoir : toutes les données sous-jacentes nécessaires à la compilation des rapports nationaux, ainsi que de nombreux autres points particuliers, y compris des extraits de déclarations d'organisations internationales sur les questions de réglementations de la finance, sur la fiscalité et le blanchiment d'argent. Voir la liste complète des database reports.

Le FSI se distingue fondamentalement des autres classements, qui se focalisent sur l'identification des problèmes de corruption et de gouvernance à l'intérieur des pays. (C’est l’un des aspects qui rend notre indice unique.) Puisque généralement le cœur de métier des territoires opaques est de faciliter les activités criminelles et abusives menées dans d'autres endroits, dans un monde fait de mouvements financiers globalisés, cela n'a pas de sens de se contenter de considérer isolément ce qu'il se passe à l'intérieur de chaque juridiction. L'opacité financière doit donc être analysée selon une perspective globale.

Le FSI 2018 classe les juridictions les plus condamnables pour avoir alimenté le secret financier et émet des préconisations pour agir à l'échelle mondiale.